Formation des jeunes encadreurs à Ambolokandrina : le deuxième jour

Formation 5 décembre 2016

La deuxième journée de formation a démarré avec un bref rappel des points évoqués la veille concernant le leadership mais aussi sur la discussion autour de la citoyenneté ayant eu lieu en fin de journée.

Le thème de la journée est la redevabilité et les formateurs ont commencé par mentionner la place qu’occupe le concept au sein de la bonne gouvernance. La théorie de la redevabilité et sa mise en pratique ont ensuite été évoquées par l’intermédiaire de deux intervenants extérieurs, invités par le projet, représentant d’une part la plateforme Collectif des Citoyens et des Organisations Citoyennes (CCOC) et d’autre part de Liberty 32.

La deuxième partie de journée a mis l’accent sur la problématique de la corruption, sous l’auspice de Tolotsoa avec la définition du phénomène mais aussi les stratégies mises en place au niveau national pour lutter contre celle-ci. Un représentant du BIANCO, invité lui aussi par Tolotosa a parlé de son institution et du travail réalisé dans le domaine.

Les participants ont ensuite été mis à contribution pour réfléchir à des actions qu’ils pourraient mettre en place pour soutenir ce combat dans leur région respective.Le feedback a ensuite été introduit en clôture de formation.

La soirée a ensuite été dédiée à l’engagement civique sous forme de discussion de salon avec l’aimable participation de représentants du parti HVM, de Youth First et du parti APM ainsi que d’un photographe journaliste indépendant.