LANCEMENT DU « SOSA, UN GUIDE POUR LES CITOYENS SUR LA REDEVABILITE » ET DU FILM DOCUMENTAIRE : « MADAGASCAR, LES JEUNES RELEVENT LES DEFIS DE LA REDEVABILITE » POUR CONSOLIDER LES ACQUIS DU PROJET « REDEVABILITE A MADAGASCAR : DE LA THEORIE A LA PRATIQUE »

LANCEMENT DU « SOSA, UN GUIDE POUR LES CITOYENS SUR LA REDEVABILITE » ET DU FILM DOCUMENTAIRE : « MADAGASCAR, LES JEUNES RELEVENT LES DEFIS DE LA REDEVABILITE » POUR CONSOLIDER LES ACQUIS DU PROJET « REDEVABILITE A MADAGASCAR : DE LA THEORIE A LA PRATIQUE »

112 jeunes, issus de 5 régions de Madagascar (Analamanga, Alaotra Mangoro, Est, Haute Matsiatra et Menabe) ont été formés depuis le début du projet le 8 décembre 2016 pour devenir des acteurs après avoir reçu des renforcements de capacités. Ils ont sensibilisé leurs pairs afin de mener des initiatives locales en faveur de l’amélioration de la pratique de la redevabilité et de la lutte contre la corruption. 17 jeunes parmi eux sont des encadreurs dont la mission est d’encadrer les acteurs pendant la réalisation de ces initiatives. Suite à un appel à soumission, 13 mini-projets  ont été sélectionnés et subventionnés : 8 étaient focalisés sur la redevabilité et 5 sur la lutte contre la corruption.

Des prix ont été distribués à l’Ivon-toeran’ny Kolontsaina Malagasy Antsahavola ce jour pour encourager ces jeunes à continuer leurs efforts. Il s’agit de : prix pour les 2 meilleurs encadreurs, un prix spécial pour la meilleure collaboration entre les encadreurs dans une des régions d’intervention du projet, prix des 3 meilleures réalisations de mini-projets et un prix spécial pour un groupe de jeunes qui ont fait des efforts spécifiques.

La pérennisation du projet « Redevabilité à Madagascar : de la théorie à la pratique », clôturé officiellement en décembre 2017, est déjà assurée grâce au Guide pour les citoyens sur la redevabilité appelé « Sosa » (édité en 4000 exemplaires) et au film documentaire : «Madagascar, les jeunes relèvent les défis de la redevabilité » qui sont présentés ce matin. Notons qu’environ 50 jeunes issus de diverses organisations ont suivi une formation le 23 janvier 2018 sur le contenu et l’utilisation de ce guide.

Le but de Sosa est de renforcer la capacité des citoyens, incluant toute la population et les détenteurs de pouvoir, et d’interpeller sur l’obligation de pratiquer la redevabilité pour tendre vers la bonne gouvernance. Spécifiquement, il s’agit de faire mieux connaitre ce qu’est être un citoyen actif et engagé, d’améliorer la compréhension de la redevabilité sociale et politique, de montrer comment pratiquer et demander la redevabilité sociale et politique à partir des vécus et des expériences en projection de la théorie, de donner des recommandations pour lever les blocages à la mise en œuvre et à l’effectivité de la redevabilité.

Rappelons que le projet « Redevabilité à Madagascar : de la théorie à la pratique » (Accountability in Madagascar : From theory to practice), financé par l’ambassade des États-Unis à Madagascar à hauteur d’environ 250 000 dollars, a été mis en œuvre par un consortium d’organisations composé du Centre Européen d’Appui Electoral (ECES), de Liberty 32, de l’ONG Tolotsoa, et du Center for Creative Leadership (CCL).

PARTAGER
Article précédentCOMMUNIQUE DE PRESSE