Formation des jeunes encadreurs à Ambolokandrina : le quatrième jour

Le lancement officiel du projet Redevabilité à Madagascar : de la théorie à la pratique occupait la première partie de la quatrième journée de formation en leadership et bonne gouvernance. Cette cérémonie a eu lieu à l’American Center de Tanjombato en présence des jeunes de la société civile, des officiels représentants leurs organisations internationales, de membres du Bianco, des membres du consortium et de l’ambassadeur des États-Unis d’Amérique à Madagascar, venu en personne accompagné de son équipe. Le Docteur Eva Palmans a ouvert la cérémonie avec un discours de bienvenue et sur les enjeux du projet pour répondre à un besoin de redevabilité à Madagascar, qui a ensuité été appuyé par l’ambassadeur lui-même avec l’engagement solide que les États-Unis veulent apporter dans cet aspect important de la démocratie. Un film sur la perception actuelle qu’ont les citoyens malgaches de la redevabilité a été projeté suivi d’interventions des jeunes issus de la formation des encadreurs sur leur perception de la lutte contre la corruption et les différents moyens auxquels ils pensent pouvoir faire appel pour déjouer celle-ci. L’évènement a été couvert par plusieurs médias locaux.

En deuxième partie de journée, le groupe d’encadreurs a eu la possibilité de visiter l’Assemblée Nationale à Tsimbazaza et de recevoir des explications sur son fonctionnement avec la possibilité de poser des questions à quelques responsables venus encadrer la visite.

En début de soirée, un député s’est rendu à Ambolokandrina pour rencontrer les jeunes et avoir une discussion plus poussée avec ces derniers sur les défis que représente la politique à Madagascar.